Show all
L'iran depuis ORLY

Les sites à découvrir lors de son premier voyage en Iran depuis Orly

 Un voyage en Iran mène en Asie du Sud-Ouest à la découverte des traces de la brillante civilisation perse dans un pays fort de près de 6 000 ans d’histoire. De la capitale au sud du pays, l’immensité territoriale de l’Iran recèle des trésors remarquables, dont voici quelques-uns, que vous devez absolument découvrir lors d’un premier voyage en Iran.

Le palais du Golestan – Téhéran

Déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO, le palais du Golestan est un des joyaux architecturaux à découvrir absolument lors d’un séjour en Iran passant par la capitale Téhéran. Construit au 16e siècle et rénové au fil des siècles suivants, le palais est issu d’un savant mélange entre le style persan et l’architecture européenne. Le complexe de ce palais est articulé autour de somptueux jardins.

La tour Azadi – Téhéran

Construite en 1971 pour commémorer les 2 500 ans de la monarchie iranienne, la tour Azadi affiche des lignes résolument plus modernes que le palais du Golestan. Cette impressionnante structure recouverte de 25 000 pièces de marbre blanc d’Ispahan trône sur une immense place de 5 hectares. À l’ombre de son arcade, elle abrite des fontaines et un musée.

La mosquée du Cheikh Lotfallah – Ispahan

Réputée pour son marbre, la ville d’Ispahan est aussi connue pour ses chefs-d’œuvre architecturaux, dont la mosquée du Cheikh Lotfallah. Construite au 17e siècle, cette mosquée se distingue à bien des égards des autres édifices du même genre. Elle ne dispose pas de minaret et sa salle de prières est entièrement installée sous un dôme paré de céramiques bleues. Cette couleur est également dominante sur la façade sauf sur le dôme qui arbore un joli jaune.

Le palais d’Ali Qapu – Ispahan

Face à la mosquée du Cheikh Lotfallah se dresse le palais d’Ali Qapu. Outre ses grandes proportions, le palais se distingue par la finesse de ses peintures murales, des détails qui habillent ses colones et de son décor en général. Le palais abrite au sixième étage, une salle de musique surmontée d’un plafond creusé de niches circulaires complexes pensées pour améliorer l’acoustique et offrir un décor unique à la pièce.

Persépolis

Un premier voyage en Iran depuis Orly  passant dans le sud-ouest du pays croise certainement Persépolis, l’ancienne capitale de l’Empire perse. Bâtie 500 ans av. J.-C., la cité arbore aujourd’hui des vestiges grandioses comme l’escalier principal, des portes aux détails fins et les restes d’un palais qui laissent deviner la prestance des lieux d’antan.

Qom

Dans le nord de l’Iran au départ de l’aéroport d’Orly, Qom est une des villes saintes dans la religion chiite. Elle abrite ainsi sans surprise de nombreuses mosquées et des monuments remarquables à l’image du sanctuaire de Fatima Masoumeh. Ce haut personnage de l’islam chiite y est enterré. Le sanctuaire séduit pour son architecture riche couronnée de trois dômes dorés et flanqués de six minarets habillés de mosaïques.

Bam

Dans le sud du pays, se fondant presque avec le paysage ocre autour, Bam mérite un détour lors d’un voyage en Iran. Aujourd’hui connue pour sa culture d’agrumes et de dates, la ville tire surtout sa renommée de sa vieille ville où trône une citadelle vieille d’environ 2 500 ans. Cette forteresse était une étape perse des caravaniers sur la fameuse route de la soie. Bien que sérieusement touchée lors du séisme de 2003, elle recèle toujours d’impressionnants vestiges.

Au départ d’orly.

Les compagnies air pégasus et Aitalia désservent l’Iran au départ de Roissy. Vous pouvez y garer votre voiture en trouvant des parkings pas cher à Orly.

Au départ de Roissy:

Les compagnies aériènnes au départ de Roissy son plus nombreuses qu’a Orly. Ecopark parking Roissy propose lui aussi des parking low cost à proximité de l’aéroport.

Découvrir l’Iran au départ d’Orly
Avis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *